Exposition 2017 : Supra réel

SUPRA REEL : Explorer l’illusion

Du 27 mai au 24 septembre 2017

Productions in situ / collectif Df*, Laurie Dall’Ava, David Coste, Delphine Gigoux-Martin, Martin Monchicourt

En partenariat avec le Centre National des Arts Plastiques - le Centre d’Art et de Photographie de Lectoure - le Frac Aquitaine - Les Abattoirs-Frac Occitanie Toulouse- le Frac Occitanie Montpellier
Artistes : Hervé Coqueret, David Coste, collectif ALaPlage, collectif Df*, Laurie Dall’Ava, Fred Eerdekens, Daniel Firman, Delphine Gigoux-Martin, Audrey Martin, Martin Monchicourt, Philippe Ramette

L’exposition convie des oeuvres des collections du Centre National des Arts Plastiques (Paris), du Frac Aquitaine (Bordeaux), du Frac Languedoc-Roussillon (Montpellier), des Abattoirs Frac Midi-Pyrénées (Toulouse) ainsi que des oeuvres d’artistes de la scène actuelle autour d’une expérience immersive dans le jeu des illusions.

Rendre visible l’imperceptible élargit les champs de l’émerveillement. Notre construction au monde oscille sans cesse dans cet équilibre fragile entre l’ordinaire et l’extraordinaire.

Le prestige de l’irréalité développe une alchimie particulière, il renverse notre rapport aux émotions, trouble les comportements physiques et psychiques que nous entretenons avec un environnement. Le désir d’émancipation des imaginaires frémit.

Dans un contexte actuel où la société inquiète, tremble d’une peur souterraine, l’exposition SUPRA REEL propose une excursion du sensible en soupçonnant ce que l’imaginaire pourrait voir.

Faire un pas de côté avec le monde factuel, est une invitation à s’aventurer dans une force illusoire nouvelle.

Les artistes conviés ont tous en commun ce désir de déplacer les frontières du réel.

En interrogeant notre perception de la réalité, notre manière d’être au monde, ils inversent les normes de nos univers.

En bousculant les notions d’espace-temps, de perception, de transformation des représentations, ils instaurent une relation impulsive à l’espace. Les strates se tissent dans une expérience collective fondée sur l’équation espace-oeuvres-visiteurs. Cette magie triangulaire rénove nos émotions, questionne nos rapports à l’image pour décontextualiser le visible et le non-visible.

En réaffirmant «  l’ici et le maintenant  », cet ancien Carmel, fermé depuis plus de 10 ans, fusionne l’esprit des lieux avec l’esprit de la création.

MEMENTO, nouvel espace d’art contemporain, est un écrin de silence, en cours de réveil. Ces espaces abandonnés sont incarnés d’une réalité oubliée. Ils deviennent au contact de la création contemporaine une parenthèse utopique jouant d’une nouvelle perception des certitudes. Un lieu éphémère où l’idée de musée côtoie celle du laboratoire artistique. Loin des traditionnels «  white cubes  », le visiteur explore ici une relation fusionnelle entre espaces d’exposition et oeuvres contemporaines. Une rêverie collective se loge dans les pores du bâtiment et dans les veines des oeuvres pour une expérience en temps réel des limites de la perception.

L’exposition SUPRA REEL sublime l’incantation du désir. Aussi longtemps que l’illusion persiste, apparaîtra une existence réelle éloignée des réalités paralysées.