Nocturnes

Concerts

Durant la période de l’exposition, MEMENTO se transforme en scène ouverte des pratiques artistiques : du classique à l’électro en passant par des pratiques transversales et novatrices… ces évènements s’envisagent comme des expériences de création en échos avec l’esprit du lieu.

2020

« Polyphonies sacrées » VOX BIGERRI

DANS LE CADRE DES JOURNEES DU PATRIMOINE 2020

  • Vendredi 18 septembre de 19H30 à 20H30

Elever la voix, élever l’esprit, le répertoire sacré issu des traditions populaires est un moyen d’accéder aux vibrations naturelles du son et du corps. Chants immémoriaux ou créations contemporaines, dans ce répertoire Vox Bigerri fait sentir le souffle de mélodies nocturnes, des rêves ou deuils, des prières ou fêtes, des interrogations sous les étoiles, qui vibrent jusqu’à la lumière du matin.​

https://www.voxbigerri.com/

Réservation obligatoire, via notre formulaire de contact
La jauge étant limitée à 50 personnes en raison de la crise sanitaire Covid-19. Le port du masque est obligatoire. Entrée gratuite pour tous.

«  Scopitone Party  »

  • Vendredi 21 août à 21H30 au sein du cloître

Memento invite Les Projectivers  et le festival Montesquiou On The Rock’s à réanimer l’âme des anciennes archives départementales avec des projections de 16mm sur grand écran. Ces archives filmiques dévoilent des perles rares des années 60 de scopitones, ancêtres du vidéo-clip.

A l’heure du cinéma numérique, des téléchargements compressés, des films sur écrans à cristaux liquides, les Projectivers dénotent largement. Passionnés par le format super 8, les petites bobines familiales et les projecteurs de salon, ils entament une collection de matériel cinéma qui, depuis plus de 15 ans, ne cessent de remplir leurs étagères : du 8 au 35 mm, projecteurs, bobines insolites et appareils d’antan. Préférant le charme du bruit du projecteur, le grain sur l’image, les couleurs chatoyantes aux technologies modernes, ils prouvent que ces trésors ont encore un avenir. Cette incroyable cinémathèque ambulante parcourt depuis, les routes françaises, européennes, voire internationales pour se poser en cette nuit estivale sur les murs de MEMENTO.

Redécouvrez les célèbres artistes yéyés mais également d’illustres inconnus dans des films musicaux cocasses, drôles et colorés dans un programme concocté spécialement pour l’occasion. Ça twist, ça jerke, ça rock, c’est la Scopitone Party !!

L’esprit du festival Montesquiou On The Rock’s, annulé en raison de la crise sanitaire, va résonner à MEMENTO.

Difficile pour nous d’accepter la mise en pause de ce festival devenu un must des événements estivaux dans le Gers: un délicieux mélange de fête de village et de rock’n’roll, où habitants, rockeurs, jeunes et anciens, curieux et touristes se retrouvent.​

Alors place à la rencontre, à la nostalgie des images et au plaisir du partage des pratiques artistiques !

  • Réservation obligatoire, la jauge étant limitée (50 places) en raison de la crise sanitaire-Covid19) sur memento@gers.fr
  • Port du masque obligatoire lors des déambulations.

 

« Les nouvelles spiritualités »

  • Vendredi 07 août à 19H30 dans le cloître de MEMENTO

Rencontre avec Céline du Chéné dans le cadre de l’exposition WHITE SPIRIT.

Karine Mathieu, directrice de Memento, invite l’auteure Céline du Chéné à dialoguer autour des notions de communautés, tradition populaire, croyances religieuse et sociétales autour de son dernier livre Les Sorcières, Une histoire de femmes (France Culture / Michel Lafon, 2019).

Cet ouvrage fait revivre la figure de la sorcière à travers les âges. Il fait échos à une grande série documentaire en 4 volets, produite pour France Culture en 2018. Consultable sur : https://www.franceculture.fr/evenement/les-sorcieres-une-histoire-de-femmes-de-celine-du-chene

Céline du Chéné est productrice à France Culture, chroniqueuse à l’émission « Mauvais Genres ». Auteure de plusieurs ouvrages dont « Dracula prince des ténèbres » (Larousse, 2009), « Blason du corps » (Littérature Mineure, 2017) et l’Encyclopédie pratique des mauvais genres » (Nada éditions/France Culture, 2017)

En 2019 Céline du Chéné a également signé une série de 4 émissions pour faire sortir les champignons du bois. En 2018, dans la même veine cabalistique, elle a aussi produit 5 émissions sur l’elficologue Pierre Dubois, spécialiste des elfes, fées et autres lutins, ainsi qu’un Une Vie une oeuvre sur Pierre Molinier, grand peintre érotique du surréalisme et photographe fétichiste. On doit également à Céline du Chéné la série Pas si bêtes, diffusée à l’été 2016, récompensée par le prix Tout court de la Scam.

  • Réservation obligatoire, la jauge étant limitée en raison de la crise sanitaire-Covid19) sur memento@gers.fr
  • Port du masque obligatoire lors des déambulations.

 

MEMENTO invite L’ASTRADA-Marciac pour une soirée unique en échos avec l’exposition «  white spirit  » – Concert COMPLET

Tout au long de la soirée la musique soulèvera les pores de cette bâtisse si singulière.

A 21H30, au sein du cloître de cet ancien carmel, Laura Perrudin réveille les âmes du lieu entre expérience sonore électronique et magie vocale.

Laura Perrudin harpiste, chanteuse, compositrice, productrice, auteure. Artiste associée à L’Astrada-Marciac, Laura PERRUDIN s’est fait connaître en 2015, avec son premier album Impressions, largement salué par la presse : Sélection du Monde, de FIP, des Inrocks ou encore de la BBC.

Le parcours de la jeune harpiste et chanteuse rennaise Laura Perrudin est aussi hors du commun qu’éclectique. Nourrie par le jazz depuis l’enfance, elle étudie longuement la musique classique tout en s’intéressant très tôt aux musiques électroniques et traditionnelles, à la pop, la soul et au hip-hop… se formant en autodidacte et auprès de nombreux musiciens de sa Bretagne natale comme à Paris et à New York. Elle cherche à ouvrir les possibilités de la harpe à un langage harmonique plus riche et en trouve enfin la clef en 2008 : le luthier Philippe Volant lui construit une harpe chromatique à cordes alignées. C’est cet instrument sur-mesure qui lui permet aujourd’hui de donner vie aux harmonies sinueuses de ses compositions inclassables. S’accompagnant à la harpe, acoustique, dans une ambiance folk ou électrique, elle évolue en funambule sur les fils qui relient la pop à l’expérimental, la profondeur des grooves à l’onirique des textures hallucinatoires.

2019 : Souvenirs